Pierre Touitou, prix de la Jeunesse

«Le ruban est accroché au bar de Vivant»

«Le ruban est accroché au bar de Vivant»

Le rideau du festival baissé, retour sur les primés 2017, en quelques questions. Après le Créateur et la Révélation, le prix de la Jeunesse, décerné à Pierre Touitou.

« A propos de quoi déjà, l’interview ? » demande Pierre Touitou. « Votre prix de la Jeunesse Omnivore. » Ah, ça y est il va pouvoir rétablir la vérité sur un détail qui a son importance : il n’a pas 20 mais 23 ans ! Ça va, le prix Jeunesse qui lui a été remis au festival Omnivore à Paris en mars demeure pertinent.

 

Que vous reste-t-il comme souvenir de cette remise de prix ?

C’était bien, c’est la reconnaissance de mon travail. Ça me conforte dans mon choix de faire comme ça (exemple : si un poisson n’a pas besoin de sel pour être goûté, il n’en ajoute pas, ndlr). Attention, on reste à l’écoute du client, je ne veux pas imposer ma vision de la cuisine, mais plutôt la rassurer.

 

Qu’avez-vous fait de votre petit diplôme ?

Il a un peu souffert dans l’émotion, donc je l’ai placé sous mon Larousse gastronomique de 1938 afin de le défroisser. Et le ruban qui l’entourait est accroché sur le bar de Vivant.

 

Que vous inspire le mouvement de la Jeune cuisine, dans lequel Omnivore vous inscrit clairement à travers ce prix ?

Ça permet de briser les codes. J’ai du respect pour tous ceux qui m’ont appris mais on peut faire les choses de manière différente. Les influences changent également. Je garde tous les menus qu’on a faits à Vivant et je vois que ma cuisine évolue. Je n’arrive pas encore à l’identifier mais elle évolue avec le temps, tout comme mon style.

 

D’autres projets bientôt ?

Oui, courant juin, on ouvre Déviant (au 37, rue des Petites écuries, dans le Xe). On y fera une cuisine plus simple et abordable et plus osée, précise et moins aléatoire chez Vivant.

 

Votre aventure avec Omnivore en trois mots ?

(Appel à la rescousse des trois avec lesquels il fait résonner les ustensiles au moment de l’entretien) Satisfaisant, bruyant, vivant.

 

Propos recueillis par Audrey Vacher

 

Vivant

43 rue des Petites écuries

75010 Paris