Omnivore World Tour Istanbul 26>28 Novembre

Orchestre de cuivres

Emir Ali Enç se présentera à l’Omnivore Istanbul avec quelques-unes des magnifiques pièces sorties des ateliers de SOY. On y travaille le cuivre comme il y a 1 500 ans.

Fils de diplomates, Emir Ali Enç aurait pu le devenir lui-même. Il est même entré au ministère des Affaires Etrangères turc après ses études à l’université. Mais c’est la grande cuisine bien équipée de ses parents qui l’a toujours marqué dans son enfance, plus que les dîners des ambassadeurs. Sur ce terrain de jeu, ce qu’il préférait, c’était les casseroles et les poêles en cuivre, témoins d’une histoire millénaire. Plus vieille que la tradition européenne. C’est ce paradoxe qui l’a interpellé, constatant la lente disparition du savoir-faire des artisans de l’ex Empire Ottoman. Impossible de trouver la saucière qu’il cherchait, autrement que contemporaine et quasi industrielle. Ce polyglotte (turc, anglais, français, grec, arabe, perse et osmanli) a donc entamé un tour des anciennes régions de l’Empire, Turquie bien sûr, mais aussi Moyen Orient et Balkans. Il a même passé un an et demi à se former à la fabrication, avant de réunir un groupe d’artisans  et d’ouvrir une boutique dans un authentique atelier du quartier des forgerons d’Istanbul. Et c’est ainsi qu’est née SOY, la société qu’il dirige aujourd’hui. Tout y est fait à la main, pour une clientèle de grands chefs et de particuliers, avec des prix pouvant aller de 1 000 à 15 000 $ pièce (930 à 13 900 €), pour la série la plus haut de gamme. Plus épais et plus lourds que la moyenne, les ustensiles de SOY montent plus lentement en température, pour une cuisson tout en délicatesse. Confiance absolue, ils sont garantis à vie et l’on peut les faire re cuivrer régulièrement. On vous prévient même quand c’est le bon moment. Pour en savoir plus et toucher ces oeuvres d’art, rendez-vous sur la scène de l’Omnivore Istanbul. S.M.

 

[ Emir Ali Enç sera sur scène le vendredi 27 novembre de 14h55 à 15h35. Infos. ]