Edito

Omnivore, 5 ans en amour

 

Ça bouge beaucoup, plus que jamais même, à Montréal, la cuisine. Jamais eu autant d’ouvertures, jamais eu autant d’engouement pour les chefs, les produits, le marché, la bière artisanale, le vin nature… Ça ne peut que nous réjouir, à Omnivore, parce que le pari n’était pas gagné quand on a débarqué au croisement Saint Laurent et René Lévesque il y a 6 ans, à la demande de l’équipe de la Sat.

Montréal était déjà vibrant, bien sûr, grâce à Normand Laprise, pis au Pied de Cochon, pis aux gars du Joe Beef – on ne dira jamais assez combien ils ont creusé un sillon profond, combien la ville et le pays même leur doivent – mais la génération d’après était encore balbutiante, celle qu’Omnivore nomme « Jeune cuisine », pour jeunes créateurs, jeunes auteurs. Des gars de trente ans, autour, les Charles Antoine Crête, Marc Alexandre Mercier, Marc Olivier Frappier, Patrice Demers, John Winter Russell, Stéphanie Labelle, Marc André Leclerc, Jason Morris et une bonne tripotée qu’on n’en finirait pas de citer et qui n’en finit pas de grossir.

 

C’te gang qui compose désormais en confiance le festival Omnivore en fait sa pâte particulière, son work in progress d’une cuisine qui évolue d’année en année. Car c’est bien cela, le projet Omnivore : suivre, accompagner l’histoire de la cuisine dans un pays, ne pas tomber dans la facilité d’instagram et de la cuisine à voir plus qu’à manger, mais bien interroger, à travers deux jours de masterclass – désormais gratuites, bande de veinards ! – le goût, la technique, ces moyens d’expression propres à chacun, qui signent pourtant dans leur mise en relation le temps d’un festival la communauté d’une cuisine qui se reconnaît et s’estime dans la qualité et l’exigence, le style et l’allure.

 

Participer à ce 5e Omnivore Montréal, c’est vivre de l’intérieur l’expérience de la Jeune cuisine québécoise en train de se réaliser. Avec les anciens et les petits nouveaux… et vous. Rejoignez-nous à la Sat pour fêter les 5 ans d’une relation passionnante, enamourée avec Montréal.

 

Luc Dubanchet

Fondateur d’Omnivore