Edito

La cuisine est une histoire sans fin ; notre festival – celui que nous partageons en commun –, une histoire d’envie, d’amour et de souffle. Voici douze ans qu’Omnivore se prépare durant des semaines, des mois, à vous accueillir pour son festival. Douze éditions, qui ne font pas un compte rond mais nous poussent au contraire, chaque année, à aller un peu plus loin dans le monde comme au coin de la rue, pour dénicher des perles rares, des hommes et femmes souvent inconnus, parmi les chefs, les pâtissiers, barmen, penseurs-artisans des métiers de bouche ou de l’agriculture.

 

Chaque fois, l’immense joie de les faire monter sur scène, souvent pour la première fois, pour vous faire découvrir non pas simplement des recettes, mais bien l’expression d’une certaine idée du goût, un engagement au service du manger et du boire qui disent aussi qui nous sommes, ce que nous pensons et comment nous nous comportons.

 

Omnivore, plus que jamais, est bien plus qu’un festival de cuisine : l’expression engagée d’une envie commune de faire bouger les lignes, de redéfinir sans cesse la place de la cuisine – et tout ce qui s’y rapporte – dans une société et un monde, eux aussi en plein bouleversement. C’est dans cette ambition qu’Omnivore se place. Et pour cela que l’envie de vous accueillir se renouvelle, elle aussi, sans fin.

 

Luc Dubanchet

Fondateur et directeur d’Omnivore