8>10 Mars 2015

World Tour Paris

  • © Rémy Castan© Rémy Castan
  • Pierre Gagnaire @OWT Paris 2014Pierre Gagnaire @OWT Paris 2014
  • Jean-François Piège @OWT Paris 2014Jean-François Piège @OWT Paris 2014
  • Scène SaléScène Salé
  • Colin Fassnidge @OWT Paris 2014Colin Fassnidge @OWT Paris 2014
  • Ludovic Chaussard @OWT Paris 2014 - Scène SucréLudovic Chaussard @OWT Paris 2014 - Scène Sucré
  • Christophe Saintagne @OWT Paris 2014Christophe Saintagne @OWT Paris 2014
  • © Rémy Castan© Rémy Castan

Édito

2006-2015

 

La première heure

 

J’écris cet édito dans le train intercités qui me ramène au Havre pour un diner chez Jean-Luc Tartarin. Et je repense justement à tout ces formidables soutiens de la première heure. Il y a 10 ans, personne en dehors de ces quelques chefs illuminés et de premiers passionnés qu’on n’appelaient pas encore foodies, n’aurait misé un kilo de chou Kale sur la réussite d’une telle entreprise. Le chou Kale n’existait de toute façon pas, pas plus que l’engouement populaire pour les chefs et la cuisine. En février 2006, ils furent pourtant quelques centaines à venir se blottir autour de Bras, Adrià, Ducasse et de jeunes loups inconnus qui s’appellent désormais Aizpitarte, Redzepi, Gauthier… On ne peut s’empêcher de sourire en pensant que les 700 chefs passés sur la scène du Omnivore World Tour d’ici fin 2015 contiendraient à peine dans le premier auditorium du Havre, qui n’était il est vrai qu’une salle de gymnase.

 

La nostalgie n’étant pas le fond de commerce de la Jeune cuisine, Omnivore regarde droit devant : Londres, Rio, Mexico, Berlin, en plus de Shanghai, Moscou, Montréal, Istanbul, Sydney. De nouvelles villes à découvrir, de nouveaux chefs à révéler, de grandes envies pour la décennie à venir. On me demande parfois si Omnivore n’a pas perdu de son esprit en grandissant. Non, Omnivore n’a pas abdiqué sa curiosité, son envie, son élan vers tous les types de cuisine, pourvu qu’elles soient sincères, prospectives, humanistes. Omnivore plus que jamais traverse le monde à la recherche de nouveaux talents, de nouvelles pistes pour cette cuisine qui s’est mise en mouvement il y a dix ans, au moment des premiers pas d’Omnivore. Cette histoire, qui ne fait que commencer, vous est dédiée, chefs, partenaires, collaborateurs, public de la première heure. Happy 10!

 

Luc Dubanchet

Créateur et directeur d’Omnivore