BOIRE

Les plaisirs de la table

Chaque vendredi, Omnivore vous offre une adresse à boire. Cette fois, ça sent bon les vacances : direction le Sud, Languedoc Roussillon.

 

Autour du verre

À la croisée de deux régions viticoles – la Vallée du Rhône et le Languedoc-Roussillon – Nîmes joue la ligne de démarcation. En arbitre, Alain Bosc, ancien sommelier au Cheval Blanc, époque Thierry Marx, devenu caviste il y a vingt-et-un ans, au moment de l’essor du Languedoc. Aux Plaisirs de la table, le Languedoc à gauche fait face à la Vallée du Rhône à droite, au milieu quelques Champagnes et au loin du Jura et de la Loire par petites touches. Sur les étiquettes, toujours à se regarder en chiens de faïence, quelques noms bien connus : Léon Barral à gauche (derrière lequel se cachent Didier et Jean-Luc Barral), Thierry Allemand à droite. Alain Bosc n’arbitre pas vraiment, il conseille avant tout. Lui n’aime pas les natures mortes, il veut du vivant, mais ne force personne alors propose aussi quelques conventionnels. Il pousse le vice du conseil jusqu’à constituer et entretenir des caves pour ses clients, qui s’en remettent entièrement à lui. Il choisit, il stocke et leur envoie sur commande.

 

Au fond du verre

A la dégustation, on visite le coin avec un vin de pays des Côtes Catalanes : Fleur de cailloux de Jean Philippe Padié. Un nom qui annonce la couleur, et pourtant, ces fleurs-là surprennent par leur minéralité, rare dans la région. Dès le nez, le floral s’efface pour laisser en bouche une fine nervosité toute en fraîcheur qui s’évapore un peu vite. Les trois cépages grenache blanc, gris et macabeu sont ici transformés par le terroir calcaire du domaine Padié, laissant en souvenir une belle surprise.

 

Les plaisirs de la table

1 rue Racine
30900 Nîmes
Mardi-vendredi, 9h30-12h30 et 15h30-19h30
Samedi 10h-19H30

04 66 36 26 06

Céline Maguet