Manger

Bonnes ondes à Radiodays

  • Linda Granebring à Radiodays.Linda Granebring à Radiodays.
  • Tartare de bonite, pickles de chou-fleur, dukkah.Tartare de bonite, pickles de chou-fleur, dukkah.
  • Betterave rôties, chimichurri au céleri et labné.Betterave rôties, chimichurri au céleri et labné.

Dans la famille Pop Up Dinner, je demande ceux servis jusqu’à la semaine dernière à Radiodays, à Paris, par la Suédoise Linda Granebring (ex-The Broken Arm). Un régal.

Aller au restaurant c’est certes un plaisir de partage, mais aussi un moment de rencontre avec un chef et sa cuisine. Le concept du Pop Up est de plus en plus proposé, aux chefs qui n’ont pas encore ouvert – clin d’œil à Fulgurances – ou à ceux qui s’offrent par moments des instants uniques dans des lieux inconnus pour partager un peu d’eux.

 

Dukkah. La semaine dernière, l’ancienne chef du Broken Arm, Linda Granebring a pris place au Radiodays, coffee-shop du XIe arrondissement de Paris, entre le canal Saint-Martin et l’hôpital Saint-Louis. Vingt places assises, quatre vins rouges et un vin blanc 100% nature bien sûr, une plaque à induction, quelques casseroles, un four et un menu de neuf plats. Une cuisine, marquée de ses derniers voyages, complètement éphémère. Le droit pendant quelques jours de déguster sa cuisine avant le prochain tour, qui n’adviendra peut-être que dans six mois, voire plus.

Betteraves entières rôties, labné, chimichurri au céleri, suivi d’un tartare de bonite, pickles de chou-fleur, mayonnaise et dukkah (mélange de graines, de noix et d’épices du Moyen-Orient) pour terminer sur une poire pochée au cassis, panna cotta au yaourt. VDL

 

www.lindagranebring.com

www.facebook.com/radiodays.cafe