À TABLE

Coucou, la passe de quatre pour Baranger

  • Noix de veau.
  • Pauline Labrousse et Franck Baranger.

Jeudi, on a tablé sur une valeur sûre : Franck Baranger. Qui a fait éclore un joli Coucou Café, dans ce IXe qu’il aime tellement.

Bistronomie à Pantruche, gastronomie à Caillebotte, poissons à Belle Maison… « Avec Coucou, nous avons souhaité proposer un véritable lieu de vie et de restauration qui évolue tout au long de la journée avec un concept de coffee shop où on fait vraiment à manger », précise Franck Baranger, bistronome exemplaire de son état.

 

Pauline

Coucou s’est posé en lieu et place d’Artisan, bar à cocktails 100% craft qui a fait la joie des afterworkers et autres nyctalopes assoiffés de ce quartier hype du IXe. Le lieu est ouvert 7j/7 en continu de 9 à 23 heures, du mercredi au samedi, et jusqu’à 16 heures du dimanche au mardi. Quand ce spot de la rue Bochart-de-Saron s’est libéré en début d’année, la bande à Baranger (+ Bobin + Chatellain) a sauté sur l’occasion, l’a rafraîchi et transformé l’ancien bar en cuisine ouverte pour Pauline Labrousse, passée de l’édition à la cuisine, des cuisines de Caillebotte à Coucou.

 

Short but sweet

À l’heure du repas de midi que nous y faisons, trois plats du jour (à 13€, bravo) quotidiennement renouvelés. La carte donne à manger à longueur de journée, des œufs du matin avec les cafés de spécialité Lomi, aux petites assiettes (vitello tonnato, les yeux fermés) et légumes de saison en bouillon, sautés, rôtis… aux délices sucrés et variés de Pauline. Nous, on a fait noix de veau rôtie, avec ces bouquets de brocolis sautés au basilic, bien balancés avec le verre de malbec (le Croizillon, Château les Croisilles, en bio) pioché dans la très courte mais si pertinente, offre liquide. Et le pain est fait maison. Trop bon. AV

 

Coucou Café

14 rue Bochart-de-Saron, 75009 Paris

Dim-Mar 9:00–16:00 / Mer-Sam 9:00–23:00