FOODBOOK#10

Le Léon fait son beurre

La Bretagne ne peut être cantonnée à cette image d’alimentation industrielle qui lui colle à la peau. On a rectifié le tir dans le Foodbook 10 en s’arrêtant chez des vertueux dans le Morbihan, dans le Finistère et dans les Côtes-d’Armor, chez Stéphane Terlet.

C’est une image d’Epinal que l’on pensait à jamais cantonnée aux livres d’histoire ou aux expositions d’écomusées. Une carte postale tellement anachronique en Bretagne que Stéphane Terlet s’en excuserait même lorsqu’il pose pour la photo – « Ça ne fait pas trop Petite Maison dans la Prairie ? » –, alors que la traite de vaches Froment du Léon à même le champ fait partie de son quotidien dans sa ferme bio Couleur Froment. Mais non Stéphane, Maève et les filles, ne vous excusez pas de bien faire, au contraire, poursuivez c’est tellement beau et unique en Bretagne !

Beau, comme ce geste ancestral devenu inimaginable loin des stabulations ; comme la robe fauve de la Froment du Léon, cette race ancienne de vache bretonne si docile ; comme ce pré hérissé de chaos rocheux, magnifique pièce composant l’environnement vallonné et bucolique de Maël-Pestivien dans les Côtes d’Armor.

Olivier Marie