Foodbook

Petit Grain de folie

  • Laurent Gaspard et Nicolas Blanchard, à Saint-Jean-de-Minervois. © AR
  • L'alambic à feu nu du Petit Grain. © AR

On est allé chez Laurent Gaspard, Distillateur 2018 Omnivore, pour comprendre les subtilités de son alambic à feu nu. On y est allés armés de Nicolas Blanchard, bartender curieux de l’Heure du Singe à Toulouse. À lire dans le prochain Foodbook, à la rentrée.

La première fois que nous avons goûté du Petit Grain, c’était à une heure indue, aux Terrasses, à Tournus, en Saône-et-Loire profonde, après un repas comme d’habitude excellent. Un gin qui éclaira la nuit (ou l’aube, on ne sait plus) par la grâce du sommelier Julien Buiret. Avec juste de la glace pilée, c’est ainsi qu’il préfère travailler le(s) gin(s) Petit Grain pendant que Jean-Michel Carrette, lui, l’accordait avec de la betterave jaune et du céleri. Histoire de laisser parler les fruits fabuleux qu’utilise Laurent Gaspard pour élaborer ses eaux-de-vie, ses marcs et ses gins, qu’il distille depuis 2011 au moyen de son fabuleux alambic à feu nu dont vous découvrirez les subtilités dans le Foodbook de rentrée, à l’automne. AV

 

Distillerie du Petit grain

Impasse de la Distillerie, 34360 Saint-Jean-de-Minervois

http://distillerie-petit-grain.fr

 

ACHETEZ VOTRE FOODBOOK