Festival Omnivore, step by step

Festival

Samedi 10 septembre, Omnivore ouvre ses festivités à Paris au Parc Floral. Une idée de parcours pour votre première journée ? C'est parti. 

 De Cachot à Romito

Et ce n’est même pas pour la rime ni l'assonance. Simplement, Adrien Cachot ouvre la Grande scène à 10 h 30 et ça promet. Un indice : mystère. Mais au long de la journée, on peut rajouter à la liste des « Oh ! » Harouna Sow, Nicolas Paciello, Pierre-Jean Quinonero, et finir en apothéose avec Niko Romito et son odyssée végétale depuis ses Abruzzes natales. 

La Grande scène : de 10 h 30 à 18 h 30 

 

Des racines et des hommes*

On vous l’a assez dit depuis quelques semaines, la fibre végétale sur les scènes d’Omnivore est encore, sinon davantage, forte cette année. Romain Meder, désormais à la tête des cuisines du Domaine de Primard, accompagne sur la scène Artisan deux jardiniers qu’il affectionne particulièrement : celui du domaine et celui aux côtés duquel il a longtemps cheminé, période palace. Une histoire d’hommes et de… betteraves.  

La scène Artisan : de 14 h 15 à 18 h 35

* La formule est de l’animateur de cette scène, Aïtor Alfonso

 

Se rincer les oreilles

Pas de festival sans musique. Cette année, ambiançage sur l’esplanade autour du grand bar qui convient, par Konbini, NInkasi et quelques chefs mélomanes pour un Chef Sound System tournant comme aux corners food. Ce samedi, la Konbini Radio, avec Noctali (pas le Pokémon hein) x Robzay poussent les potards en premier, Sauce Blanche au relais à 14 heures, puis Antonin Girard, à la tête d'Animal Records & Kitchen, et de Pantobaguette, « festaurant » qui mixe food bistronomique et musique sera le premier chef à s’illustrer, juste avant Jordan Moilim, journaliste food de l'émission Très Très Bon, chroniqueur musique, DJ à ses heures et cuistot pour les copains. 

Chef Sound System de midi à 18 h 45

 

Manger

La cheffe géorgienne Magda Gegenava tient les fourneaux du Refugee Food chaque jour au déjeuner, entourée le premier jour d’Ai Loan Dupuis (Sezono), de Pimousse from Lyon et de l’Auberge de la Tour qui travaillera du cantal.

Corners salés de 11 h 30 à 15 heures

Une demi-heure plus tard, le temps d’un petit jeu de chaises musicales, place au dessert. Même principe : quatre pâtissiers différents chaque jour. Les premiers à dégainer sont Maison Aleph, Philippe Conticini & Jeffrey Cagnes, KL Pâtisserie et Bo&Mie. 

Corners sucrés de 15 h 30 à 18 heures

 

Boire

De l’eau avec Be Wtr, du café, du vin, de la bière, des softs… Y en aura pour toutes les soifs. À l’intérieur, au Village des brasseurs, une vingtaine de brasseries artisanales – dont Azimut et Sulauze, valeurs sûres – aux maisons reconnues, Omnivore réunit brasseries françaises et internationales. Dans les allées, dégustations aux stands des Vins de Bordeaux, Vins de Corse et de l’AOC Saint-Joseph et dehors, dans un truck, les Vins de Bordeaux. À la vôtre !

Audrey Vacher
© Alex Gallosi

© 2021 Sirha. Tous droits réservés

Mentions légales - Politique de confidentialité - CGU - Gestion des cookies