OMNIVORE PARIS 2020 / J2 / OUTDOOR

Gagnaire solaire

« Maintenant que j’ai découvert qu’on m’écoute quand je parle, j’évite de dire des conneries » – Pierre Gagnaire, sur la scène Outdoor pour commencer la journée de dimanche, ça fait du bien à l’âme.

« La cuisine c’est le partage de sentiments », disait Yves Camdeborde sur cette nouvelle scène Outdoor où défilent depuis hier des grands noms (émouvante Claire Heitzler), des petits nouveaux (charismatique Mory Sacko), des invités des invités…

C’est Pierre Gagnaire qui ouvrait la journée de dimanche, qui s’annonce belle, ensoleillée, joyeuse et pleine d’émotions. À commencer par celles ressenties à écouter ce monument de la cuisine française, d’une sagesse souriante et positive. Et retenir ce profond attachement qu’il a pour l’humain, et reprendre espoir en l’écoutant parler de « mise à profit du covid ».

« Le covid, je l’ai positivé, lâche-il entre un morceau de blues qu’il aime beaucoup et une « musique joyeuse ». Je n’ai rien fait pendant le covid mais je ne me suis pas ennuyé. On m’a enlevé mon joujou, fallait juste attendre et donc réfléchir. Ça m’a remis la tête à l’endroit. »

« Finalement, c’est emmerdant le succès ? » « Non, c’est rassurant, à condition de bosser, et de recommencer. »AV