Foodbook 9

Le cuisinier moderne

Jérémy Perrodeau et Sylvie Berkowicz ont croqué le cuisinier d’aujourd’hui dans le cadre de notre dossier sur les 15 ans de la Jeune cuisine.

Dans toutes les cuisines, du fin fond du Mexique à la forêt boréale, ils ont fini par tous se ressembler. Il a une belle et grande gueule, un corps tatoué, la barbe en bataille, Instagram toujours dégainé et le même discours souvent copié-collé. Il faut dire qu’on lui en demande beaucoup. On le veut chaque jour dans sa cuisine, mais on le réclame aussi sur les plateaux télé et dans des événements au bout du monde. Il doit être connu pour survivre et survivre en attendant d’être connu. Contrairement à ses prédécesseurs, il a vraiment choisi son métier. Il a tout appris de ses maîtres, y compris ce qu’il s’est juré de ne pas faire. Enfin, de stage en stage, de poste en poste, il trouve son mentor. C’est la révélation. Dès lors il peut commencer à rêver sa cuisine et son restaurant. Sera-t-il repéré ? Doit-il participer à Top Chef ? Pourra-t-il trouver des partenaires financiers ? Sera-t-il invité un jour à l’Élysée ? Le chef d’aujourd’hui est aussi celui qui en douce et en silence fait son bout de chemin seul, loin des trottoirs parisiens et d’une cartographie balisée. On le trouve au bout d’une route de montagne, sur une île de Bretagne, aux confins du cercle polaire… Aventurier immobile, jusqu’auboutiste, il transcende la difficulté et joint le geste à la parole. Seul et isolé mais cependant toujours connecté à sa communauté. Jamais le chef ne s’est autant interrogé su son métier, sa responsabilité et la justesse de ses actes. Entrepreneur ? Militant ? Artiste ? Forcément tout cela à la fois. Mais avant tout pourvoyeur de bonheur. Ne lui reste qu’à devenir ELLE, car en écrivant ces lignes on réalise à quel point le masculin l’emporte tant dans l’écriture que dans la cuisine. LA cheffe se fait encore rare… Si le chef d’aujourd’hui n’est pas encore une femme, il le sera demain.
Sylvie Berkowicz

 

Achetez votre Foodbook