L’Huilerie Beaujolaise De l’arrière-boutique aux grandes tables

Son huile vierge est simple : un fruit, une saveur. Jean-Marc Montegottero, devenu artisan huilier par hasard, s’est pris de passion pour le sujet.

 

C’est un peu le fruit du hasard qui pousse Jean-Marc Montegottero à devenir artisan huilier. En 1981, ses parents, Nedda et Dario, achètent une ancienne quincaillerie à Beaujeu dans le Rhône et découvrent un trésor abandonné dans l’arrière-boutique : un moulin à huile datant du XIXe siècle.

 

Jean-Marc prend alors la décision de faire revivre cet atelier en y produisant une huile vierge entièrement naturelle dans une activité saisonnière locale. Le principe est simple : les particuliers de la région apportent leurs noix au moulin et repartent avec leur huile. Cinq ans plus tard, l’activité devient permanente et Jean-Marc commence à démarcher différents chefs français susceptibles d’utiliser son huile vierge composée à 100% d’un fruit unique.

 

Au fil du temps, l’Huilerie Beaujolaise a su séduire par son côté artisanal et est aujourd’hui présente sur de grandes tables étoilées, de La Tour d’Argent (Paris V) à l’Astrance (Paris XVI) aux Terrasses, à Tournus.

 

Jean-Marc Montegottero sera sur la scène Artisan accompagné de Pascal Barbot, chef de l’Astrance, le dimanche 4 mars à 15h05.