Lire

Le trip nature de Pauline Dupin

  • Pauline Dupin, au lancement de Chassez le naturel, à la Curieuse Compagnie (Paris 10), samedi dernier. © Arthuro Pedruzzi

Chassez le naturel, et il revient en textes sous la plume de Pauline Dupin-Aymard, jeune fille qui aime les quilles libres et taille la route dans sa camionnette avec sa chienne Youka à la rencontre de celles et ceux qui les font.

Ouvrir Chassez le naturel et se laisser porter par la plume de Pauline Dupin-Aymard, sorte de gonzo du road-trip vinicole, blonde platine au sourire serein, tankée dans ses Birks, aussi joyeuse que les couleurs qu’elle arbore au lancement de son livre (elle dit «livre, entre guillemets» parce qu’elle veut en proposer un nouveau tous les six mois) samedi dernier à la Curieuse Compagnie, cave à boire et à manger fort avenante du 10e arrondissement, dont on reparlera. Elle est née dans le Bordelais, « mais pas du tout formée au vin là-bas ». Son initiation s’est plutôt passée chez Brut, bar à vins Akrame branded, et sur les routes. Sa camionnette l’a menée un peu partout, de Brest à Banyuls, en passant par le Puy-en-Velay, Lyon, Montpellier ou Sète.

Elle dit : « J’ai envie de raconter qu’accompagner la vigne, presser du raisin, élever du vin, cultiver des tomates, traire des vaches, s’occuper du poulailler, travailler le sol avec un cheval, planter des céréales, des pommiers, des cerisiers, vivre en accord avec la nature, se donner du mal en somme, pour nourrir, se faire plaisir, se réunir, c’est beau. »

Et elle l’a fait.

 

Ceux qui l’aiment la suivent

Sur la toile d’abord. IRL ensuite. Grâce au financement participatif, le contenu de son site, étoffé, est devenu ce carnet, fort joli (très élégant dos carré cousu, avec reliure apparente), de 96 pages, et qui paraîtra tous les six mois. Avec un premier tirage à 1000 exemplaires.

Clara, Anatole, Vanja, Céline et Arthuro y ont contribué, qui pour les dessins et illustrations, qui pour les photos, qui pour la réalisation graphique du livre, tous fondus d’amour pour elle, son parti pris nature et sa joie de transmettre toutes les émotions qu’elle a ressenti au cours du voyage.

 

«J’ai le frisson»

Elle dit aussi : « J’ai le frisson, je regarde la route, les voyages, les visages, je ressens, je suis heureuse… J’ai la fièvre de vous le filer ce frisson. Pourvu que vous aimiez le voyage !» Nous, oui.

Refermer le beau livre et sourire devant le message sanitaire le plus cool du monde : « Pour votre bien-être et celui des autres, buvez, mangez et célébrez en pleine conscience ».

Audrey Vacher

 

Chassez le naturel, 16€.

Retrouvez Pauline sur les internets ici pour acheter votre exemplaire, ou .