Lire

Un Foodbook et ça repart

2 juin, réouverture des restaurants, cafés et bars. 4 juin, sortie du Foodbook 13 en librairie. Omnivore se met au diapason de la reprise et se projette sur son festival new look du 11 au 15 septembre au Parc Floral de Paris.

14 mars > 2 juin. Elle aura duré 80 jours tout rond cette étrange parenthèse sans ballon(s), sans gueuletons chez les autres, sans les autres. Au 2 juin, on peut dire qu’au moins 14 028 personnes, hospitalisées pour une infection Covid-19, n’ont pas goûté aux joies de s’étaler en terrasse en zone orange et un peu partout ailleurs, mardi soir. Parfois dans l’anarchie la plus totale – au bout d’un confinement, on devrait savoir évaluer 1 mètre de distance, mais, manifestement, non, 80 jours de privation, ça fait des dégâts –, souvent dans le respect le plus total des nouvelles règles sanitaires en vigueur.

 

Résilient

Parenthèse qui a cru croquer le Mondial de la Bière initialement prévu du 15 au 17 mai et la sortie du Foodbook 13 calée au 23 mars ? Omnivore est résilient. Notre édition Printemps-Été, proposé en lecture gratuite pendant le confinement, sort le 4 juin. Aucun Foodbook ne manquera donc à la collection.

Et on fait place au cousin houblonné au Parc Floral pendant le festival. Save the date : 12-15 septembre (MOB du 11 au 13 septembre). Marie-Odile Fondeur, directrice de la division Food Service de GL events, dont fait partie Omnivore, revenant sur les enjeux des salons Food à venir, y voit « l’occasion de célébrer une rentrée positive ». Soit notre souhait le plus sincère pour les restaurateurs qui prennent le temps de mettre en place des formules adéquates et adaptées à ce « nouveau » monde.

audrey vacher