Omnivore Paris 2019 > 10-12 mars

Passerini au long cours

Chaque après-midi sur la scène Grand Angle, un grand professionnel de la restauration s’installe pour discuter trois beaux quarts d’heure avec le public sur un thème de la cuisine. Giovanni Passerini ouvre le bal.

La première journée de la scène Grand Angle fait l’état des lieux de la cuisine. Où plutôt « des » cuisines, tant la diversification, la multiplicité des styles et des identités, l’affirmation de nouvelles convictions rend impossible un standard formaté.

Le premier grand professionnel qui viendra accorder un grand entretien chaque après-midi sur la scène Grand Angle est notre prix Créateur 2011, Giovanni Passerini.

Après Rino, son précédent restaurant, il a inauguré en 2016 son nouvel établissement. Carton plein.

 

Sincérité absolue

On a beau y aller plus que souvent, on est toujours ravi. Se mettre dans l’ambiance en écoutant Adriano Celentano pour la route, pousser la porte, l’épais rideau et… trouver ses sourires bienveillants, le rire de Justine. Et Giovanni concentré dans sa cuisine, enfin grande, ouverte.

Mais voilà, on ne va pas vous décrire ce qu’il donne à manger comme on stéréotyperait une cuisine, ce serait lui faire offense. Allez chez Passerini pour cette quête de sincérité absolue, prenez l’entrée, la pasta, un plat à partager et sachez aimer simplement ce moment rare de cuisine. Un conseil qu’on ne cessera de donner.

 

Passerini, 65 rue Traversière 75012

 

La Fourchette, partenaire de la scène Grand Angle

Tout le programme, à découvrir ici.