OMNIVORE PARIS 2020

Personal Jesus

  • Laëtitia Visse. © Romain Guittet
  • Romain Raimbault, Luc Dubanchet, Sébastien Demorand. Une histoire de fratrie. © Romain Guittet

Deuxième journée de festival. Deux grosses émotions : Laëtitia Visse et Romain Raimbault. Un dimanche en Omnivore.

Avec Céleste, sous-cheffe de Thomas Brachet, qui l’a remplacée aux merveilleux Arlots, royaume de la saucisse-purée, Laëtitia Visse est venue nous parler de couilles, d’abats, de selle d’agneau, d’andouillette sur la Grande Scène. Et c’était diablement féminin.

Alors que, « c’est pas évident d’être une femme en cuisine », où tout est fait contre la femme dans un univers dit d’hommes. « Je veux montrer qu’on peut y arriver… On peut être une fille aimer la saucisse et les abats. » Et les couilles, d’agneau en l’occurrence, « pas besoin d’en avoir pour en préparer ».

 

Sébastien Demorand, si intimement lié à l’histoire du festival, à l’essence d’Omnivore et de son fondateur, Luc Dubanchet, aurait adoré cette masterclass. Ce festival lui a été dédié, sur « Personal Jesus », de Depeche Mode, from « No one is innocent ».

À l’heure de la traditionnelle remise des prix précédant la dernière masterclass de la journée inaugurale de la Grande Scène, Romain Raimbault a écrit les premières lignes de son histoire de directeur de ce festival, marquant les quinze ans et le nouvel élan. Le cœur battant d’hériter d’une belle histoire, la joie de proposer une suite digne.

Avoir l’honnêteté de ne pas décerner de prix en cette année maudite où nous avons été privés de tournée des grands ducs et donc de guide mais rendre tout de même hommage à ceux qui ont nourri en confinement. Faire monter Guillaume Gomez pour la première fois sur cette scène pour rendre hommage aux initiatives solidaires et humaines qui ont éclos pendant cette période d’indigence, parce qu’il incarne une certaine idée de l’énergie positive qui parle à l’oreille d’Omnivore et, en bon agitateur, l’inciter à secouer les hautes sphères, afin qu’ils prennent exemple sur son humanité.

Reach out and touch faith.

AV