World Tour

Durand le Grand

Vivien Durand, dans les cuisines du Prince Noir. © William Lacalmontie

Le colosse basque pèse depuis longtemps dans le paysage gastronomique français. Il grimpe cette année sur la grande scène. Imposant, incernable…

Imposant et incernable que cet atypique Basque de 38 ans : c’est ce qu’on l’on s’est dit après l’avoir rencontré pour la première fois l’an dernier en son château de Lormont, au pied du pont d’Aquitaine, en périphérie de Bordeaux.

 

Nous revient en mémoire cette phrase qu’il nous a dite : « Ce qui sauve un cuisinier, c’est de se faire chier à un moment donné. Il n’y a que l’adrénaline qui fait tenir… » Son énergie, son sens de la créativité et du management ont remis le Prince Noir sur la carte gastronomique de France depuis qu’il a repris le restaurant en 2014, décrochant la même année l’étoile perdue avec le départ de son prédécesseur, Jean-Marie Amat.

 

Passé les premières tocades, les grands éclats de rire assortis à son accent chantant et son verbe fleuri, on découvre un cuisinier investi tout entier dans un répertoire culinaire sensible. Son équipe et lui ne travaillent qu’avec des produits d’exception. La liste des producteurs est d’ailleurs inscrite à sa carte : le maïs « grand roux » est de Jon Harlouchet, les volailles de Pierre Duplantier, le navet de Sébastien Canet… Comme un nom de famille, une identité, une signature. AV

 

Vivien Durand sera sur la scène Salé, dimanche 4 mars, à 10h40.

 

>Découvrez le programme complet

>Achetez vos pass