Grande Scène > 12 mars

Maxime Frédéric, sucre d’or

Toujours aussi discret, le Normand Maxime Frédéric fait souffler un vent floral et délicat sur la pâtisserie des trois restaurants du palace parisien, le George V.

La pâtisserie, Maxime Frédéric est tombé dedans lorsqu’il était petit. Avec ses grand-mères, qui lui ont insufflé le goût du sucré et la passion des fleurs. Son dessert signature de l’Orangerie en est une belle preuve : une fleur de vacherin aux agrumes et herbes fraîches, qu’il avait également réalisée lors de sa première masterclass sur la scène Sucré d’Omnivore, en 2017. Maxime Frédéric revient cette année, le mardi 12 mars sur la Grande Scène du festival.

 

Photo : Croustillant vanille de Tahiti, céréales maltées, de Maxime Frédéric. © Stéphane Bahic

 

Grande Scène > Mardi 12 mars, 13h45

Valrhona, partenaire des Temps forts sucrés

Réservez votre pass dès maintenant !