Omnivore Paris 4>6 mars

Penser la cuisine

La scène avant-garde interroge les grandes thématiques et enjeux de la restauration avec ses invités les plus reconnus de la profession.

Une scène en partenariat avec Guestonline 

 

Parce que la cuisine ce n’est pas que des recettes (pour paraphraser le grand Alain Chapel) et parce que le travail d’Omnivore consiste justement depuis 15 ans à interroger la cuisine, son festival est le reflet des interrogations, tensions, enjeux qui se font de plus en plus pressants pour le monde de la restauration. « Je ne vois pas comment un chef des 15 prochaines années pourrait se soustraire aux grandes questions liées à l’agriculture », remarque Luc Dubanchet, le fondateur d’Omnivore. La scène Avant-garde pose ainsi les grands enjeux et met en avant les acteurs et les initiatives d’un nouveau monde connecté, de la terre à l’assiette.

 

Bras, Marcon, Roellinger, Marx en guests

Trois jours, trois grands thèmes. « Le restaurant est mort, vive le restaurant ! » interroge le dimanche 4 mars en une série de tables rondes et de talks la réalité du restaurant en 2018, ces nouveaux consommateurs qui nous gouvernent, la nouvelle économie de l’hédonisme… Lundi 5 mars, les invités d’Omnivore Paris abordent la relation entre l’agriculture durable et la cuisine responsable alors que mardi 6 mars, c’est la place du chef dans la société qui sera questionnée. Chaque matin, des tables rondes avec les invités les plus reconnus de leur métier. Chaque après-midi, deux talks pour des rencontres privilégiées avec Sébastien Bras, Olivier Roellinger ou Thierry Marx qui comptent aussi parmi les chefs les plus engagés. Régis Marcon, viendra quant à lui, parler transmission, avec la passion qui le caractérise. A vos agendas, pour planifier ces rendez-vous uniques !

 

Programme complet de la scène Avant-garde

Réservez votre pass